samedi 28 novembre 2015

Dolls & société : Être un(e) plangonophile heureux/se - 2 - Les préjugés

Hello, 

La semaine passée nous avons rédigé un article qui expliquait en quoi notre passion en est une comme les autres...

Quelques uns ont peut-être senti dans l'article précédent un ton méfiant : nous sommes nombreux/ses à avoir vécu l'incompréhension ou le rejet de personnes de notre entourage, et cela nous a (souvent) particulièrement touché, voire blessé.

Comment en arrivons-nous à taire notre passion, et même à en avoir honte, au point de garder cela secret pour nous préserver des réflexions latentes de nos proche ?
 
Alexeuryale,
collectionneur et créateur autour des poupées de collection,
 posant avec une partie de sa collection

 Les préjugés

Le créneau des non-connaisseurs de ce milieu qu'est celui de la collection de poupée (asiatique ou non) est souvent tout d'abord l'interrogation, la méfiance, voire carrément le dédain.

Car oui, de nombreux collectionneurs/ses se sont retrouvé face à un entourage novice moqueur, qui use de remontrances et /ou de sarcasmes pour les rabaisser dans l'intolérance la plus totale et la plus injustifiée.

Ces remontrances parfois très blessantes pour le/la collectionneuse sont le reflet de l'ignorance de la personne qui les expriment : la méconnaissance de cet univers peut leur faire peur et ils s'imaginent tout et rien autour de cette passion....

Peu sont ceux qui sont, soit vraiment curieux de la chose, soit complètement indifférents et font des réflexions sur le ton de l'indifférence du genre "Ce sont tes sous après tout! " alors qu'en fait ils pensent " Je ne comprends pas cette folie".

Afficher l'image d'origine
Photo d'Angie, qui a une chaîne Youtube sur les poupées


Comme expliqué la semaine dernière, non les collectionneurs de poupées ne sont différents des les autres passionnés de foot, de timbres ou de voiture de collection. Ils ont leur raison et ne devraient ni avoir à se justifier, ni à subir les remarques parfois très déplacées de leur entourage (qui est censé les aimer, donc les soutenir !).

La plus part des hommes aiment ne pas sortir de la norme. Ce qui est différent peut vite déranger, déboussoler, voire rendre agressif. " Il ne faut surtout pas sortir du moule, cela pourrait perturber l'ordre des choses..." Sauf que justement, toute la recherche créative d'un artiste est de différencier, d'améliorer, de créer différemment, de rêver...

Certains néophytes à l'esprit un peu fermé peuvent même aller jusqu'à faire des raccourcis en cataloguant les collectionneurs/ses que nous sommes.

" Les poupées sont pour les enfants","les poupées ne sont pas pour les garçons" et  tout le monde le sait (sentez mon ton ironique ^^ ) !  Personnellement je ne confierai jamais une poupée de collection à un de mes enfants : elles sont bien trop fragiles.
Souvenez-vous de (ou imaginez) la réaction de vos propres parents, quand vous étiez jeune et qu'on vous offrait une poupée de collection en porcelaine : " On va la mettre en haut de l'armoire, comme ça personne n'y touchera, elle ne se cassera pas...". Le sous-entendu était " tu es trop jeune pour t'en occuper". Donc, si nous étions trop jeunes quand nous étions enfants, et que maintenant nous sommes trop "vieux", quand nous était-il possible de le faire ?

Sherri Bemis' amazing doll collection! http://www.abeautifulmess.com/2013/09/at-home-with-sherri-bemis.html:
Photo de Sherri Bemis qui a un blog

Les amalgames

Voici une petite sélection de réflexion (réellement vécues et rapportées sur des forums par des témoignages) toutes aussi cinglantes qu'inutiles :

- à un(e) adolescent / étudiant / jeune personne :

" Tu joues de nouveau à la poupée ? "
Ce à quoi on a envie de répondre (risqué):
"Même si c'était vrai, je ne vois pas en quoi ça te dérange/"

" Tu penses vraiment que c'est encore de ton âge ? "
Ce à quoi on a envie de répondre :
"L'âge c'est dans la tête, le principal c'est de vivre en faisant ce qu'on aime et en aimant ce qu'on fait !"

" Il est temps que tu arrêtes de jouer à la poupée... "
Ce à quoi on a envie de répondre :
"Abandonner un monde plus simple, plus sain et coloré, pour me mouler à des codes sociaux ternes et sans vie ? Non merci !"

 Mais quand vas-tu grandir ? "
Ce à quoi on a envie de répondre :
"Je suis grande, et c'est pour ça que je continue à faire ce que je fais. C'est un choix en pleine conscience de l'environnement qui m'entoure : je préfère garder la possibilité de m'évader dans un monde coloré plutôt que de vivre sans malice."

- à une personne qui travaille mais qui n'a pas (encore) d'enfants :

" Tu as un manque affectif à combler ! "
Ce à quoi on a envie de répondre (risqué) :
" Je ne savais pas que tu avais fait des études de psycho..."

" Tu n'as rien d'autres à faire ?"
Ce à quoi on a envie de répondre :
" Oh si, la vaisselle/du ménage/ regarder des horreurs à la TV... Mais ça c'est quand même plus sympa !" (Pour les plus jeunes, l'excuse de la corvée des devoirs n'est absolument pas envisageable :p )

" Tu verras, quand tu auras des enfants, tu oublieras toutes ces gamineries"
Ce à quoi on a envie de répondre :
" Il y a beaucoup de collectionneuses qui sont déjà maman et qui n'ont pas quitté leur passion pour autant. Ca ne veut rien dire du tout."

" Tu devrais plutôt sortir, voir du monde, rencontrer des gens, t'ouvrir un peu plus...."
Ce à quoi on a envie de répondre :
" Cette passion me permet de rencontrer des gens à l'international. Des gens ouverts, solidaires, qui partagent la même passion que moi et que je rencontre régulièrement".



- à un homme ayant cette passion : 

" Ta chambre va finir par ressembler à celle d'une fille ! "
Ce à quoi on a envie de répondre, avec cynisme :
" Oui d'ailleurs, j'aurai bien envie de tout repeindre en rose bonbon et mettre un lit à baldaquin. Je crois que je vais même m'acheter un diadème et une robe de princesse et aller au travail comme ça !"

" On va vraiment finir par croire que tu es gay !"
Ce à quoi on a envie de répondre :
" Et ? "
Ce qu'on a secrètement envie de répondre : " Les plus grands noms de la mode sont des noms masculins...  Cela voudrait-il dire que le monde entier est dans l'erreur ? Non ! Garçon, fille, ect... cela n'a pas d'importance, pourvu que la personne s'y épanouisse ;) "


- à une personne étant fan du Japon ou de la culture asiatique en général :
" Mais quand vas-tu arrêter tes japo-niaiseries ?!"
Ce à quoi on a envie de répondre (risqué) :
" Quand tu seras un peu plus ouvert d'esprit."

Nous en aurions encore tellement d'autres à prendre en exemple...

Afficher l'image d'origine
Photo de Nickocha, collectionneur et créateur autour des poupées de collection.

De plus les amalgames sont illégitimes et peu pertinents. Prenons les deux exemples du collectionneur non encore parent ; ce n'est pas parce qu'on n'a pas d'enfant qu'on a des poupées pour compenser. Nombre de collectionneurs ont commencé leur passion avant d'avoir une descendance et n'ont pourtant arrêté après avoir agrandie leur famille. D'autres ont commencé cette passion après avoir eu des enfants. Cette passion n'a rien à voir avec des désordres psychologiques liés à l'affect.

Pire encore sont les raccourcis sur l'orientation sexuelle : quel est le rapport entre le fait d'aimer les jolies choses et d'avoir un compagnon du même sexe que soi ? Il ne nous semble pas que les termes "collectionneur de moto" ou "collectionneur de minéraux" soit synonyme d'homosexualité.
Alors pourquoi certaines personnes s'acharnent-elles à établir une confusion volontaire de concepts distincts visant à discréditer les planogophiles ? C'est vraisemblablement par méconnaissance, par préjugé par peur du "qu'en dira-t-on" ou par catégorisation sociale du " Si tu aimes les poupées à ton âge, tu as le syndrôme de Peter Pan".

Jamais personne ne devrait avoir honte de ce qu'il aime ;) Nous n'avons qu'une vie, vivons la avec plaisir ;)


Et vous, avez-vous subi des moqueries ? 
Comment l'avez-vous vécu ? 
Comment êtes-vous passé au dessus de cela ?


Sources :

http://lelaboratoire.net/une-collection-de-collections/
http://www.materielceleste.com/t2569-remarques-les-plus-droles-etranges-de-vos-familles-ami 
http://www.materielceleste.com/t9438p30-comment-reagit-votre-entourage-famille 
http://passion-bjd.fforumfree.com/t3836p15-8880-8902-passion-vs-les-autres-d-8902-8881
http://www.materielceleste.com/t6627-bjd-amour-ou-jouet-on-les-merite
http://www.materielceleste.com/t44-parents-et-bjd-__?highlight=parents
http://pullipparadis.actifforum.com/t1061-temoignage-reactions-de-vos-proches
http://pullipparadis.actifforum.com/t4595-conseil-comment-convaincre-ses-proches
http://pullipparadis.actifforum.com/t14339-question-tous-vos-doutes-vos-hesitations-etc
http://pullipparadis.actifforum.com/t5459p100-temoignage-honte-culpabilite-vis-a-vis-de-votre-passion
http://missvinylboutique.forumpro.fr/t1834p60-comment-votre-passion-a-telle-demare
http://www.materielceleste.com/t14768-le-coin-des-garcons
http://www.lechemindebriquesroses.com/les-poupees-de-collection-asiatiques/

14 commentaires:

  1. J'ai déjà vécu des moqueries lors d'une séance photo .
    Une jeune fille ( 10 ans) ou plus voulais voir ma poupée je lui ai dit sue c'ete fragile.
    Sa mère est venus a pris la fille en me disant ( gentillement) "Ne t'approche pas des inconnus et pas d'une grande fille avec des poupées! " .
    Ce a quoi j'ai répondu "Ma passion vous pose problème? On peux en discuté si vous voulez j'ai tout mon temps"
    La femme est partit en continuant de mettre ça fille en garde .
    Ça m'as blessée qu'une mère réagisse comme ça .
    Mais après j'ai comprit que des personnes de sont pas ouverte d'esprits et qu'elles restent enfermées dans leurs préjugés.
    Depuis je le vie très bien et surtout je n'ai pas arrêtée les séances photos a l'extérieur!

    RépondreSupprimer
  2. Au début ma mère me disait "T'as quel âge ? "
    J'avais beau lui dire que ce n'est un jouet comme les autres mais une poupée de collection .. Rien n'y changeait... Maintenant elle ne rien mais je ne sais pas ce qu'elle pense toujours de cette passion.. Puis j'en ai parler à 3 amies.. Au début 2 d'entre elles trouvaient ça jolies.. Puis ça leur a "saoulé" puis la 3ème et devenu elle aussi pullipienne ^^ on a fait une séance photo dans un parc :3
    Je postais des photos de pullip sur mon compte instagram un garçon de ma classe a découvert que c'était mon compte et puis j'avais le droit à des "ne l'approche pas elle aime les poupées" ce qui me blaissait énormément... Mais je ne disais rien..
    Maintenant c'est passé.. Et je vis bien ma passion :)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup apprécié cet article (bien que ça soit triste de se rendre compte de la bêtise de certaines personnes...)
    Pour ma part j'ai toujours eu beaucoup de chance quant aux gens que j'ai croisé lors de séances photos ou simplement avec les gens de mon entourage (hormis pour le pris de nos petites puces qui gênait un peu mes parents, mais c'était mon argent alors ils m'ont laissé faire ;) )
    J'ai donc plus souvent fait face à de la curiosité par rapport au pullips.
    Je trouve ça vraiment dommage et triste que certains et certaines soient obligés de "cacher" leur passion de peur du jugement et je pense même que ces jugements ont pu dégoutter certaines personnes et c'est bien dommage.
    Nous ne vivons pas pour les autres, vivons nos passions comme nous le voulons! <3

    RépondreSupprimer
  4. Un article très intéressent, et malgré les remarque désobligeantes des fois , ou même agressé une fois, je continue ma passion des dolls avec la photo, car il arrive aussi que des personnes viennent lors que je fait des photos me posé des questions et regarde avec un peu de curiosité et admiration .

    RépondreSupprimer
  5. Le problème à force de le cacher à nos proches, c'est qu'on se retrouve avec une bonne collection qui prend de la place. Ma mère connaissait l'existence de ma collection, mais je ne lui montrais pas tous les achats (elle m'en acheté de son côté aussi; je précise que je collectionne les barbies et poupées mannequins, c'est donc encore plus compliqué vu que ce sont vraiment des jouets à la base ^^). Maintenant que je suis partie faire mes études, ma mère a rangé ma chambre et m'a clairement dit que je devais me calmer. ^^

    Je ne parle pas à tout le monde de ma collection, beaucoup ne comprenne pas et s'ils me jugent tant pis. Je suis heureuse et c'est tout ce qui compte !

    RépondreSupprimer
  6. Mon ex détestait ma passion (alors que c'est lui qui m'a incitée à acheter ma première bjd. Cherchez l'erreur! ). Il m'ignorait totalement quand je parlais de ma passion à la maison et m'a même fait un scandale un jour parce qu'il avait honte que j'en parle en public. Alors depuis que je suis débarrassée de cet abruti je parle de ma passion et je dis bien tout ce qu'elle me permet de faire (photo, couture, custo ...) et au final les gens ne disent rien s'ils n'approuvent pas (quand ils sont débiles ) ou sont surpris de tout ce qu'on peut faire avec une simple poupée. A ceux qui me jugeraient mal je n'ai qu'une chose à répondre "tu as le droit d'être con"

    RépondreSupprimer
  7. J'avoue que je me cache quand je prend des photos en extérieur... je n'ai pas honte de ma passions mais je sais que les gens me prendraient juste pour une débile, car pour eux poupées = jouet de petite fille. Ma mère au départ penser que c'est parce que je n'ai pas eu de fille ( j'ai deux garçons ), mais ça n'a rien a voir, beaucoup de collectionneuses ont des filles. Mon mari me comprend car lui même collectionne les véhicules de pompier a l'échelle des petites voitures. Parfois dans un magasin de jouet c'est pour nous qu'on achète et pas pour nos enfants lol.

    RépondreSupprimer
  8. Je trouve cette passion géniale, elle m'a permit de me faire des amis sur les réseaux sociaux à une periode où je me sentais seule et ou j'avais des problemes à cause du collège, on m'a déjà fait des reproches de cette passion... A mon anniversaire en plus, je le fetais avec toute ma famille et ils se sont à peu près tous moqués .. Ils me disaient :" Elle joue encore aux poupées ?" ou "C'est bizarre (en parlant des pullips) la poupée elle a un corp anorexique et a une grosse tête"
    Certes j'en ai pleuré actuellement je suis en 4ème et si quelqu'un me fait ce genre de reproche, je me dit que je n'aurais pas forcément peur, ma mère m'a trouvé le moyen de me rassurer : voilà un conseil pour tout ceux qui ont des problemes comme ça : ne cherchez pas à les repondre, ils n'ont pas assez d'intelligence pour se dire que ce n'est qu'une simple passion comme les autres et pas du spiritisme ou quelque chose dans le genre ^^' il ne meritent pas qu'on leur répondent ;P
    Maintenant, j'ai plein d'amies pullipiennes ^^ Certaines ont aimé les pullips grace à moi ^^ et j'en suis contente
    ps: certes, j'ai 13 ans mais depuis que je suis petite, je collectionne les barbies ensuite j'ai arrêté et j'ai collectionné des poupées corolles et j'ai decouvert les pullips, j'ai appris les conditions à respecter avec les pullips, j'ai actuellement 6 dolls (5 pullips et 1 little dal) Les poupées ont toujours été pour moi une passion que j'ai pris soin (j'ai juste déssiné sur une de mes barbies quand j'étais petite)

    RépondreSupprimer
  9. Pour ma part, tout le monde l'a bien pris dans mon entourage. Je suis même la cause de l'achat de dolls pour deux amies ! Mieux encore, j'ai réussi à fasciner ma mère avec les BJD. Maintenant elle adore en parler avec moi ! ^^ Donc là dessus, j'ai jamais encore eu de problèmes ^^

    RépondreSupprimer
  10. Au début ça a été dur pour ma mère de m'acheter ma première doll. Elle comprenait pas vraiment et puis je lui ai montrer l'étendu du potentiel à travers différents forums. Une fois que j'ai eu ma Dal, ma mère m'aidait pour les mise en scène des séances photos. Mais au find elle pensait que ce n'était qu'une passade adolescente. J'vais 16 ans et pas d'amis "réels" donc je n'avais pas besoin d'en parler au collège. Au lycée je me suis fait des amies. Une amie que j'ai eu adorait venir chez moi pour la prendre en photo, puis une autre amie ne faisait que se moquer de moi, dès que j'en parlais elle disait "encore tes trucs de poupées ?" Et pensait que j'étais immature. Quand ma collections s'est agrandi, grâce à mon copain qui m'en a offert quelques unes, ma mère était contre, mais ne pouvais rien faire. Et je n'en parlais plus au lycée parce que je savais ce qu'il allait se passer. Je n'en parlais plus à ma mère non plus, si bien qu'aujourd'hui apres 7 ans de collection je n'en parle plus du tout et les sors très rarement, et jamais en extérieur, bien que ce monde me passionne toujours.

    RépondreSupprimer
  11. salut! je ne suis pas encore pullipienne mais très bientôt normalement^^ donc la première fois que j'ai parlée des pullip c'est à ma mère, quand je lui ai dit que je trouver ça chères pour des poupées (oui il y a deux ans de ça je ne connaissait pas bien ce monde) elle m'a répondu que des gens dépenser bien plus dans des consoles de jeux, des cigarettes ou de la drogue et que c’était plus intelligent de prendre une poupée. quasi tout le reste de ma famille s'est moquée de moi quand je commencé a en vouloir une: c'est moche, tes trop grande pour jouer a la poupée, sa fait peur !, ta vu leurs têtes, puis a chaque fois que j'en parle mon père sort tout le temps tu nous soule avec tes TULIPES, (oui oui il dit tulipe x))
    mais par contre au niveau amitié je pense pas que tu peux appeler quelqu’un ami si il ne t'accepte pas comme tu es ! personnellement je suis dans un groupe d'une dizaine de personnes et personne ne juge personne !
    alors a tous les pullipiens, pullipiennes aimez vous comme vous êtes ! nous devons pas avoir honte de notre passion même si on se moque de nous courage !
    bisous bisous

    RépondreSupprimer
  12. Merci à tous pour vos témoignages variés ! Il est important que tout plangonophile que nous sommes, nous restions fiers de notre passion et dépassons ces jugements des personnes à l'esprit parfois étroit ^^ Nous n'avons qu'une vie : soyons fiers de nos choix ;)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, je vois que je ne suis pas la seul.Quand j'ai découvert les Pullip, je trouvais ça chouette mais je penser que c'était pour les enfants (oui, je suis nul)! Mais apres, quand j'ai vu les prix et l'age, j'ai compris que c'était pas a preter a ma cousine de 5 ans (par exemple).1 ans plus tard, j'ai décidé d'en parler a ma mère et la reponse étais comme la plupart du temps:NON!:(mais je n'est pas désespère et voila que je vais avoir un kit MIO (Make It Own) alors meme si j'ai casser ma tirelire je suis hereuse.Ma passion, beaucoup de gens le savent, et je m'en fous royale de ce qu'il pense de moi.Ce qu'il comptent, c'est que je m'aime comme je suis et pas pour les autres.

    RépondreSupprimer
  14. Sérieusement, je ne vois pas en quoi ça gêne les gens! C'est NOTRE passion, et pas la leur! Pour qui ils se prennent? Moi, par exemple, un jour, j'étais sur MSP et je regardais les photos des Pullip des gens. Et puis je vois, en commentaire, des trucs genre: <>, ce qui m'a vraiment énervée. Et sinon, quand je veux faire des photos dehors, je ne me cache pas! Ce n'est pas nous, Pullipiens, nous, Pullipiennes, qui devraient avoir honte mais ces idiots (et encore je reste polie) qui nous critiquent et parlent de nous comme si on était... Heu... Des vielles chaussettes moisies!! �� >~<

    RépondreSupprimer